ATELIERS POUR ENFANTS N° 9

Magnétique/magnetical. La masse. Le battement du cœur du plasma.

Pour une meilleure compréhension vous pouvez regarder la vidéo « 9 Kids Knowledge Seekers Workshop n° 9 » sur Youtube

  1. M.Keshe nous montrera quelques-unes des merveilles de l'univers à travers les yeux d'un enfant.

Nous avons aussi une nouvelle animation. Nous demanderons à M. Keshe s'il peut aussi la commenter.

(MK) Bonjour, bonsoir. Bonjour à tous.

La vidéo montre la partie centrale d'un réacteur en cuivre, et ce réacteur a une tige centrale nano-revêtue.

Ce que Jeff Reisner, notre animateur, a essayé d'illustrer, sont les champs gravitationnels et magnétiques au niveau de la tige centrale du réacteur.

Les flèches bleues montrent les forces magnétiques vers l'extérieur, et les flèches rouges montrent les forces gravitationnelles vers l'intérieur.

(MK) Quand nous disons "magnetic", c'est juste un champ, mais quand nous l'appelons "magnétical" c'est un champ de répulsion et, c'est ainsi que nous appelons les champs bleus. Magnétique et Gravitationnel, afin de comprendre qu'il provient de l'interaction de deux champs.

Les champs magnétiques (magnetical) et gravitationnels c'est ce que nous appelons Magrav.

Magnetic/Gravitation, cela provient de l'interaction de deux pôles dissemblables qui sont attirés l'un par l'autre.

Magnétical est l'interaction entre deux pôles similaires dont l'effet donne le champ de répulsion.

Alors, si on parle de la taille de l'atmosphère terrestre, c'est l'équilibre des champs gravitationnels et magnétiques (magnetical).

C'est-à-dire, ce qui rassemble, entre les champs magnétiques (magnetic) du centre de la Terre et la répulsion de ses champs.

Ainsi, l'équilibre entre les deux devient ce que nous appelons "la masse", et leur forme est l'atmosphère de la Terre.

(RC) M. Keshe, y a-t-il un moyen de mesurer séparément ces deux champs ?

(MK) Oui, nous sommes en train de concevoir un système pour cela.

La masse d'un enfant est la même partout dans l'univers. Si votre masse est de 20 Kg, par exemple, peu importe si vous êtes sur la Lune, ou dans une autre galaxie, votre masse reste la même, parce qu’elle est dictée par l'interaction ou l'équilibre entre le gravitationnel et le magnétique.

Et, parce que les champs gravitationnels du centre sont plus forts, ils sont donc toujours plus lourds.

Donc, la différence entre les champs de répulsion, moins les champs d'attraction, cela vous donne la masse du corps.

 

Votre masse, est un champ magnétique-gravitationnel, magnétiquement dépendante, en interaction avec le champ magnétique gravitationnel de la terre. Cela donne votre poids. Par ex. 50 kg ; là où votre masse est de 20 kg. Tout dépend de la façon dont les champs gravitationnels et les champs magnétiques de l'environnement interagissent avec les champs magnétiques/gravitationnels de la masse de la personne.

Votre masse est comme une sphère autour de vous, et tout ce qui est dans cette sphère est indépendant des autres champs de cet environnement, car il a fait son propre cocon, son propre nid indépendant de ce qui est en dehors. Le poids de ce nid est la "masse de la matière"

Quand les champs du nid interagissent avec les champs de l'environnement ça donnent le poids du corps.

La masse est l'équilibre interne des champs intérieurs.

Le poids est le champ d'équilibre entre l'environnement et ce qui est créé à l'intérieur, tel que les champs.

C'est pourquoi vous pesez un poids différent sur la Terre que sur la Lune, mais votre masse sur la Lune et la Terre est exactement la même.

Voilà ce que beaucoup de scientifiques ne pouvaient pas comprendre, nous l'avons expliqué pour la 1ère fois dans les livres, de manière simple.

Votre masse est la différence entre vos champs gravitationnels moins vos champs magnétiques ; car le magnétique étant au centre, il est toujours beaucoup plus fort, plus lourd, que ce qui sort. Ce qui vous donne une masse constante, c'est votre cocon.

Ce qui est à l'intérieur de la Terre lui appartient.

Nous ne flottons pas dans l'espace, car le cocon terrestre nous retient. Et, la limite où les champs de gravitation et les champs magnétiques s'équilibrent devient l'atmosphère terrestre.

Gravité signifie gravitation, qui attire, qui rassemble.

C'est la raison pour laquelle à mesure que nous nous éloignons de la surface de la terre, notre gravité diminue parce que les champs gravitationnels sont au centre, ils attirent, rassemblent.

Quand vous vous éloignez, il y a moins à tirer, mais il n'y a plus à pousser, et l'endroit où les champs magnétiques et gravitationnels trouvent leur équilibre, est ce que nous appelons la haute atmosphère.

C'est la limite de cette planète, par rapport aux champs qu'elle a créés à l'intérieur.

La taille de celle-ci, son développement, dépend beaucoup du champ gravitationnel magnétique du plasma du soleil.

Donc, c'est de là que vient la différence.

La répulsion est magnétique, c'est l'interaction de deux champs.

Gravitationnel veux dire qui vient, gravitant ensemble et cela devient un jeu de deux champs magnétiques.

Le principe est que, dans le centre de la Terre, par exemple, tous les champs magnétiques ne vont pas dans une seule direction.

Ce sont des couches de matériaux magnétiques créant leurs propres champs, et dans ces couches il y a comme des petits ballons de foot, et chaque ballon est comme dans un culbuteur, l'un est en haut, est nord, l'autre est sud, l'autre à l'intérieur est le nord à l'intérieur.

Lorsque les champs sont semblables d'une couche à l'autre, ils gravitent, donc créent une attraction.

Quand, en même temps une autre balle est au nord, et l'autre est au sud, elles se repoussent mutuellement et créent un champ magnétique.

C'est ce qui est intéressant à comprendre. C’est que la masse réelle est la différence entre les champs magnétiques et gravitationnels, et est toujours constante, parce que ce qui est dans le conteneur est dedans, vous ne pouvez pas le changer.

(RC) Et l'animation est-elle assez précise dans la représentation de ceux-ci ?

(MK) Elle est très précise.

(RC) Il y a eu une discussion à propos de la forme du plasma, serait-il sphérique avec l'électron central...

(MK) C'est plus sphérique.

(RC) Ou peut-être une sorte de forme toroïdale ?

(MK) C'est plus ou moins sphérique, parce que vous avez une rotation qui augmente à l'Équateur, puis vous avez la compression du plasma sur les deux pôles Nord et Sud qui le pousse vers le bas. Donc, d'une certaine manière c'est plus plat, pas tellement sphérique, mais ce n'est pas vraiment plat non plus.

Dans les grandes planètes gazeuses comme Saturne, nous voyons un sommet plat, parce que c'est là que le pôle central se concentre à cause de la rotation.

La taille de la sphère, ou le diamètre de la sphère à l'Équateur, est littéralement dictée par le magnétique gravitationnel et l'interaction de l'inertie, qui est la masse atomique de la matière dans la structure.

C'est pourquoi vous obtenez la ligne de l'Équateur, une ligne plus grosse au milieu, car en un sens, la masse se trouve au centre et l'inertie interagit aussi.

Lorsque l'inertie interagit avec les champs gravitationnels et magnétiques de l'entité, elle est attirée, donc, on a des casquettes plus plates au dessus et en dessous. C'est l'inertie de l'entité.

Il y a une différence entre l'inertie et la gravité de ce qu’on appelle Magrav.

(RC) Serait-ce aussi lié à la vitesse du réacteur, ou plus à la densité des matériaux à l'intérieur ?

(MK) Cela dépend plus de la densité, et en partie également de la vitesse de rotation, parce que ça fait centrifugeuse.

C'est comme moi, tenant un enfant par la main qui tourne autour de l'axe de mes jambes.

(RC) Donc plus il tourne vite, plus il aura cet effet de type anneau Saturne ?

(MK) La formation des anneaux de Saturne est très différente.

(RC) Mais ne serait-ce pas le type de force des anneaux de Saturne qui est mesuré par les axes Z sur votre capteur ?

(MK) C'est surtout lié à l'axe Z, mais, dans notre noyau, nous avons créé ceci : Le noyau actuel que vous voyez est mi- bête, mi-homme

C'est à dire, que nous suivons un système planétaire et un soleil.

Dans un système planétaire il y a des couches solides, et dans le Soleil, ou le plasma des soleils, il y a des couches de plasma de différentes forces. Vous n'avez pas de partie solide au milieu, mais dans nos réacteurs, nous avons mis une pièce solide pour pouvoir centraliser les forces du champ.

Si vous pouvez produire des champs qui peuvent être centralisés et stables, et que vous sortez l'axe central, alors vous avez un système mono plasma.

Pour le moment seul Vince a fait cela. Maintenant, la question est de savoir comment atteindre cet objectif, et nous allons dans cette direction en laboratoire.

(RC) Je pourrais montrer une autre vidéo qu'Ad a faite lorsque nous parlions, quand votre fils montrait sa sphère avec un aimant. Ad a fait trois sphères transparentes, avec des aimants à l'intérieur. Il introduit une quatrième sphère qui tourne avec sa main, et vous pourrez voir l'interaction entre les sphères et les aimants.

(MK) Si vous regardez celui qu'il est en train de tourner avec ses doigts, en haut un côté est Nord et l’autre Sud ou un côté est l'entrée et l'autre la sortie.

Donc, il crée entrée-entrée avec un aimant, et sortie-sortie avec un autre, ou, en d'autres termes, Sud-Sud et Nord Nord.

Le mouvement est dû à l'interaction des champs magnétiques. Cette démonstration très simple montre à quel point nous n'avons plus besoin de moteur, une fois que nous comprendrons le comportement du plasma.

Voilà comment le mouvement est créé dans l'Univers.

C'est très intéressant à voir et à comprendre pour les jeunes.

Comme nous disons, à la place de ces aimants, nous avons créé un plasma qui a le même comportement, en 3 dimensions, et maintenant, au lieu de doigts qui font tourner les aimants lorsque vous jouez avec le plasma, le plasma tourne tout seul.

Dynamique, c'est une entité dynamique.

Un des seuls motifs qui fait que le plasma pivote indépendamment, c'est que, déjà rien que par rapport à la Terre, ou par rapport au soleil, nous tournons à mille six cents et quelques kilomètres à l'heure, que la distance totale de rotation par 24h, si vous multipliez 24 par 1600 km, ça fait 40 000 kilomètres par jour, ce qui correspond à un tour complet de la terre, on le sait.

Comme les champs gravitationnels et magnétiques dans la planète, sont créées par des matières et des champs, la gravité attire, le champ magnétique repousse ; cela crée un battement de cœur.

Mais, la structure de la planète n'est pas unique, la matière est un mélange de différents champs, comme dans la vidéo que vous venez de voir.

Si vous ramenez l'image où il fait pivoter l'aimant sur la partie supérieure, il n'y a pas de côté ou de couche plus forte que les autres, donc, le champ va suivre.

C'est la façon dont les champs magnétiques se rencontrent ;

ensuite, ils vont vers l'intérieur, que ce passe-t-il ?

En fait, à l'intérieur du plasma, un des champs, sur un des côtés, n'est pas aussi puissant que l'autre, et l'autre côté doit rattraper son retard pour se relier, atteindre le plus fort. Mais alors, le plus fort a bougé, et cette pulsation et la différence entre les champs, dans les différentes couches, fait qu'ils essaient de se rattraper l'un l'autre et c'est ce qui crée le mouvement de rotation du plasma.

Ainsi, le mouvement de rotation d'un plasma est dû à des différences de potentiels entre les couches à l'intérieur du plasma.

 

La pulsation, comme la masse, reste la même au centre, mais les champs varient et à bien des égards, sur des millions d'années, une masse change parce que la masse est faite de champs, et ils rayonnent vers l'extérieur.

Si les champs ont rayonné vers l'extérieur plus que ce qu’on rentre, la masse diminue.

Ainsi, le processus naturel de rotation du plasma, vient de la différence entre les taux de variations du champ magnétique à l'intérieur, et qui en plus, ce sont des couches, plus les champs magnétiques (magnetic) et gravitationnels et les champs (magnetical) gravitationnels qui essayent toujours d'attraper l'autre, créant donc une impulsion et une rotation en même temps.

Si l'homme se tient assez loin de la Terre, il verra que notre Terre a aussi un rythme cardiaque, le Soleil aussi.

Si ce battement de cœur, le battement du champ magnétique, n'est pas là, alors, ce n'est pas une planète, ce n'est pas une entité vivante.

Voilà comment se crée le mouvement.

Je peux le montrer avec ma main. Si vous prenez les doigts comme des champs magnétiques et gravitationnels, et le centre, je vais essayer de vous montrer ;  que se passe-t-il, il bat ; le battement fait ceci, mais en même temps, il y a un mouvement dû aux champs, donc, d'une certaine manière, vous créez un mouvement à partir du battement, et ce battement tire et pousse la matière qui est à l'intérieur de la planète.

Ce va et vient crée une autre différence entre les champs, entre les différents matériaux, et comme ils essaient de se rejoindre, ils créent un battement et une rotation.

Voilà comment la rotation du plasma est créée, c'est un processus naturel.

La raison pour laquelle le battement apparaît, est que différents champs de forces différentes rayonnent vers l'extérieur, qui créent différentes couches de force du plasma à l'intérieur du plasma.

C'est comme ça que fonctionne le Soleil.

L'intensité du champ, ses variations, et l'inégalité des forces du champ, créent un battement magnétique, et comme ils essaient de se rejoindre, comme vous avez vu dans la vidéo, un aimant tente de rejoindre l'autre, donc il se tord, et au moment où il l'a passé, il tourne à nouveau pour essayer de le rejoindre.

Le champ magnétique du plasma, est le battement de son cœur, c'est ce qu'ils appellent la rotation du plasma, mais vous n'avez pas le battement du plasma dans la vidéo.

(KD) M. Keshe, les gens ont parlé depuis des décennies de l'anti-gravité, et j'ai appris de vous que c'est non-sens total.

Peut-être que vous pourriez donner une brève explication

de ce en quoi le terme anti-gravité n'est pas correct ?

(MK) "Anti-gravité" n'est pas correct parce que l'homme n'a pas compris que la gravité est faite des mêmes champs que le champ magnétique terrestre.

L'anti-gravité ça n'existe pas, ce mot ne devrait même pas être dans le dictionnaire.

Vous créez une gravité dans un objet, et l'autre objet crée sa propre gravité, et quand ils trouvent l'équilibre entre leurs champs magnétiques et gravitationnels respectifs, c'est à cet endroit qu'il faudra se positionner.

Ainsi, la Terre est constamment placée, par rapport au Soleil, dans un positionnement donné, en raison de l'équilibre de ses champs.

Mais maintenant avec nôtre système, nous avons la possibilité de contrôler et modifier ces champs.

Alors, disons qu'un jour nous sommes la Lune par rapport à la Terre, et nous changeons les champs ; demain nous sommes Saturne par rapport à la Terre.

Nous nous en éloignons ou nous nous en approchons.

Maintenant, nous voyons le fonctionnement des champs magnétiques et gravitationnels.

D'une manière, si l'anti-gravité était correcte, ce que nous appelons les marées des océans seraient un système anti-gravité et de gravité par rapport à la Terre.

Mais en fait, le champ gravitationnel et magnétique de la Lune, à certains moments, par rapport au Soleil et au champ rotationnel de la Terre, et à la position de la Terre dans le système solaire, est moins perturbé par le Soleil.

Ainsi, les champs de la Terre sont beaucoup plus libres d'interagir (avec la Lune). Ainsi, nous avons une marée haute et une marée basse, ce n'est pas que les champs de la Terre sont anti-gravité par rapport à la Lune.

C'est juste que le champ magnétique gravitationnel du Soleil est plus faible, à un moment donné, par rapport aux deux entités de la Lune et du Soleil. Donc, nous appelons cela la marée haute et la marée basse, ou anti-gravité et gravité. Appelons la marée haute, gravité, et la marée basse, anti-gravité.

C'est tout, ça n'existe pas, ça n'a aucun sens.

Donc, l'anti-gravité est un terme de l'homme qui n'a pas compris.

Maintenant, nous comprenons, c'est dû au positionnement magnétique gravitationnel.

Si vous augmentez la gravité de votre système, vous êtes attirés et si vous la diminuez vous êtes repoussés par l'action du champ magnétique.

(RC) Dans l'idée que vous avez évoquée sur ce concept d'anti-gravité, je fais une analogie avec les jeux pour enfants actuels. Au lieu d'un positionnement positif dans l'espace du jeu, les enfants sont plus dans un état d'esprit contre toutes les autres entités dans le jeu. Ils doivent essayer de tirer sur eux, de les tuer, de les bannir de leur espace. Il n'y a que anti-anti-anti, en opposition avec apprendre à coexister dans cet espace, même avec certaines de ces mauvaises entités. Disons qu'ils ont un état d'esprit différent, où il vous suffit d'éviter ces entités au lieu de les affronter et essayer de les éliminer.

(MK) Il y a quelque chose de très intéressant, auquel à long terme l'homme devra faire face, en particulier les jeunes.

Les gens ne comprennent pas ce que tuer signifie, et c'est pourquoi c'est devenu une mode. Lorsque vous tuez un homme, vous lui retirez la vie ou sa respiration, mais vous ne prenez pas l'essence de la création, qui sont ses cellules.

Et alors que se passe t-il ? Vous enterrez un homme. Que se passe-t-il ?

Les cellules évoluent et sont mangées par les vers et d'autres animaux. Les vers sont mangés par, disons, les oiseaux, et une partie de la nourriture du corps de l'homme devient la végétation qui pousse au-dessus, parce que la racine atteint l'homme.

Vu de ce côté, souhaitez-vous manger un autre homme ?

Parce que vous mangez de la nourriture qui se nourrit de lui. Souhaitez vous manger l'oiseau qui a mangé le ver qui a mangé l'homme ?

Si la race humaine comprenait ceci, elle ne toucherait jamais une arme à feu. Parce que quand vous tuez un homme, vous ne pouvez pas le jeter dans l'espace, il devient la structure elle-même, qui sera mangée par vous ou vos générations futures.

Manger un autre homme ? Pourquoi ne pas le manger vivant plutôt que le tuer et le manger plus tard ?

Cela revient à l'humanité. C'est à retardement, mais à la fin, ça devient une partie de vous. C'est ça qui n'a pas été compris. Les guerres ne donnent rien, vous mangez l'homme que vous avez tué.

Retournez-donc à la nuit des temps et mangez votre partenaire ou votre ami(e)

Pourquoi tuez-vous un homme que vous devrez manger plus tard ? Vous portez votre propre crime avec vous, et votre génération future.

Parce que, ce que vous avez tué et mangé, vous devez aussi porter le fardeau de son âme.

Si les gens qui créent ces jeux comprenaient cela eux-mêmes, ils ne feraient jamais ces jeux. Ils sont à la mode uniquement parce qu'ils conviennent aux marchands d'armes, pour pouvoir se justifier plus tard, et dire que le garçon qui tue dans le jeu, tue aussi sur le terrain.

Et nous avons vu comment ça c'est traduit. Depuis ces derniers mois, les meilleurs garçons, jouant aux jeux de guerre partout dans le monde, s'envolent maintenant vers toutes les destinations possibles, pour voir si ils peuvent le faire pour de vrai en Syrie et en Irak.

(RC) Ils ont même modifié les contrôles des armes pour qu'ils soient semblables aux contrôles des jeux.

(MK) Exactement.

Si vous voulez un fonctionnement normal de l'âme, et vivre une vie normale, ça doit devenir une habitude de ne pas y toucher ; parce que tuer, même en image, fait de l'homme un tueur, ça rentre dans les mœurs.

Je pense à la façon dont ils ont interdit les films de sexe. Les enfants ne regardent pas de pornographie. Il ne devrait pas exister sur cette planète aucun jeux où le but est de tuer.

Nous avons eu notre temps pour aujourd'hui

(RC) Bon, c'est la fin du 9ème atelier, merci Keyvan pour l'aide à l'organisation et à Mr Keshe bien sûr pour toutes les informations qu'il nous donne.

Ok ! Au revoir tout le monde !

Synthèse de Li Macias

  • Partager